Mémoire cellulaire

Le concept de mémoire cellulaire est issu des recherches de Mere (1878-1973) et de Sri Aurobindo (1872-1950).

Le travail en mémoire cellulaire repose sur l’hypothèse d’un inconscient physique dans la matière de notre corps composé de cellules. Cet inconscient garde l’empreinte de ce que le corps a expérimenté dès les premiers instants de sa gestation et nous fait faire tout au long de notre vie des répétitions qui nous font souffrir.

La méthode du travail en mémoire cellulaire nous propose de repérer ces répétitions cycliques et de les relier entre elles en leur donnant du sens ; puis aller dans l’éprouve physique de ces souffrances jusqu’à la douleur première pour transformer la blessure laissée dans notre chair qui nous bloque.